Snood Azulejos

Couveturelinstantc

Bonsoir !

Rien de tel qu’un petit défi Thread and needles pour faire (re)vivre ce blog….dont voici ma copie pour ce fameux concours.

En quelques mots « Réaliser une pièce en couture ou tricot inspirée d’un voyage »

Dans un premier temps, je pensais Bretagne, ou je voyage régulièrement. Je ne pensais pas à autre chose car mes voyages ne sont pour le moment pas très exotique. Mais l’inspiration ne venait pas, j’avais du mal à me détacher de l’image de la Bigoudène très traditionnelle.
(j’ai pu découvrir grâce à ça que Jean Paul Gaultier avait réalisé une collection bien sympathique et actuelle de la Bigoudène)

Mais, heureusement que mon Monsieur m’a soufflé ce mot à l’oreille : Azulejos

La petite histoire c’est que lors d’un petit week end en amoureux à Lisbonne, j’ai découvert ces petits carreaux de ciments qui colorent les murs de la ville. Ce sont les fameux Azulejos.

A partir de ce moment j’ai vite visualisé un snood dans l’esprit de ces motifs. J’avais réalisé mes premières mitaines en jacquard il y a peu, c’était donc l’occasion d’approfondir la technique.

J’ai d’abord cherché des motifs dans mes propres photos, mais ils étaient bien trop complexe. Puis j’ai trouvé mon bonheur sur le net (en tapant Azulejos dans google, ou sur pinterest), un motif réalisable en tricot. Pour le choix des couleurs, elle vient aussi d’un autre azulejos (ou alors d’Harry Potter, comme on me la fait remarqué sur Instagram! Mon tricot serait donc la représentation de mon rêve le plus profond d’intégrer Poudlard ???!!!)

Pour la réalisation  j’ai reproduit le motif sur une feuille à carreaux : une maille = 1 carreau. Cela peut paraitre simple et inutile, mais il était important que je réalise ce diagramme pour me créer mon patron. Ensuite  j’ai fait mes échantillons, d’abord dans une laine quelconque, puis dans ma laine sélectionnée. Ca m’a permis de voir le rendu du motif et suite à ça j’ai ajouté une maille bleu au centre  (oui c’est un détail mais pour moi ça change beaucoup…). Cet échantillon a aussi été utile pour déterminer le nombre de mailles à monter : Mon motif est de 5 cm de large, je voulais faire un snood de 165 cm de tour (Taille estimée qui me semblait adéquate autour de mon coup). Donc j’ai réalisé 13 motifs de 16 mailles, soit un total de 208 mailles !

IMG_4093IMG_4096

Ce sont des détails, mais je raconte tout ça car c’était la première fois que je ne partais pas d’un patron existant et donc la première fois que j’essayais de comprendre le pourquoi du comment, bref je n’ai jamais autant réfléchis pour un tricot… C’est aussi la raison pour laquelle je suis contente d’avoir fait ce défi, ça force à se dépasser.

Pour la technique du jacquard, je ne savais comment rentré les fils, honnêtement, j’ai fait ça à l’arrache, en coinçant le fil qui pendouille toutes les 2 mailles. Au final, je n’ai pas de longues lignées de fils qui s’accrochent partout, et je trouve que l’envers est assez amusant.

LinstantCsnood7

 

Pour la hauteur, et bien je me suis arrêtée au jugé. Ah oui, j’ai réalisé les bordures en côte 1/1 pour pas que ça ne roulotte.

Pour info, j’ai réalisé ce snood en aiguille circulaires 3,5, avec la laine Phil Coton 3 de Phildar, coloris Gold et Naval.

LinstantCsnood3

Au final, je suis très très contente de ce snood, car, comme je l’ai dit plus haut, c’est ma première réalisation sortie tout droit de ma tête. Bon, il est vrai que le motif n’est pas de mon imagination, mais toute la réalisation à été une certaine réflexion pour arriver à ce que je voulais.

Il a ses défauts : il est trop grand, ça se voit sur les photos, et il roulotte…je suis déçue, ce n’est pas un snood qui protège du grand froid, dommage, mais il est tout de même éfficace pour un temps plus doux.

LinstantCsnood1

Comme il le restait des pelotes, jai réalisé des mitaines. Je ne voulais pas reprendre le motifs car je pense que ça aurait été trop chargé, et puis je préfère que ça reste simple. Pour les mitaines, je me suis inspirée du patron du livre Accessoires en jacquard de Tomo Sugiyama. C’est un très beau livre, avec de très beaux modèles. Je suis parti d’un patron existant, en le modifiant niveau taille et surtout niveau style. Ce n’était pas choses facile à faire : une mitaine est plus grande que l’autre, les lignes jaunes ne sont pas en continu ( je ne sais pas comment expliqué mais le rang est décalé à la jonction, c’est disgracieux), et il y a des trous entre la jonction du pousse et de la mitaine…bref plein de choses à apprendre et à améliorer pour les prochaines fois. Les mitaines c’était le petit truc en +.

LinstantCsnood5

Tout n’est pas parfait, mais je me contente de ces défauts : le snood et les mitaines ont déjà été portés plusieurs fois ces derniers jours, avec grande fierté !

Voila voila, ça fait beaucoup de blabla, mais le processus de création fait parti de la réalisation.

Vivement le prochain défi, car ça me redonne le gout de coudre et tricoter…

LinstantCsnood6

 

L’ensemble Carl

L’ensemble Carl.

(Défi « Art Cousu » de Thread and Needles)

 

EnsembleTheme

 

Le concept de ce défi de Thread and Needles est de réaliser des vêtements portables au quotidien inspiré par une oeuvre d’art, que ce soit une peinture, une sculpture, une musique, un film ou autre…

C’est la première fois que je participe à un défi et ce thème m’a beaucoup plu. Pour l’inspiration je ne suis pas allé chercher bien loin. J’ai eu l’occasion de voir l’année dernière l’exposition Carl Larsson au Petit Palais. Je ne connaissais pas du tout et j’avais beaucoup aimé le style vestimentaire représenté dans ses dessins. Pour (vraiment) résumé il dessine des scènes de vies familiales en Suède, mais c’est plus simple d’aller fouiner sur le net…

A l’epoque, j’avais déjà repéré un petit haut avec des boutons sur les côtés, un peu en mode blouse d’écolier à l’ancienne…bref, je n’arrive pas à décrire, mais dans ma tête c’est chouette. Le problème c’est que je ne trouve pas de patron correspondant, et je ne me sens pas, (mais vraiment pas) me lancer sans patron.

j’ai donc regardé attentivement différents dessins pour m’imprégner des styles vestimentaires.

Tout d’abord les couleurs : beaucoup de rouge et de bleu.  Rien que ça ça me plait, c’est simple, et mes couleurs habituelles. Les motifs : les tissus sont souvent unis ou rayés (parfois avec motifs). Les vêtements sont amples, avec beaucoup de manches en forme ballon ( je ne suis pas sûr que ce soit le terme approprié, desolé).

Avec les recherches, une image précise m’a plus inspirée que les autres :

correspondence-1912(1).jpg!Large

Carl Larsson

 

C’était donc parti pour la réalisation !

Après avoir eu différents idées, commencées, j’ai finalement choisi de faire la simplicité.

(Petit aparté : j’ai regardé l’emission cousu main qui m’a beaucoup plu. En fait, de voir d’autres personnes coudre c’est très interressant, et puis ça m’a appris certaines bases que je ne faisaient pas…pour faire vite, depuis j’ai envie de faire des choses plus simple, mais bien faites!)

 

Concours ok1R_3

 

Concours okR_2

La blouse.

Le tissus était dans mon stock et parfait pour l’occasion : Blanc, rayé bleu à motifs. Même la matière me semblait correspondre puisque c’est du bon coton tout doux.

Pour le patron je ne voulais pas faire des manche amples, car franchement au quotidien ce n’est pas confort. Et puis avec mes rayures je voulais quelque chose de simple, mon choix c’est donc porté sur la blouse C de Dressing Chic. Très simple à réaliser, j’ai ajouté aux manches du passepoil rose. Comme c’est un petit détail et mon passepoil étant en gros coton rose délavé, je trouve que ça ne dénote pas du tout de mon sujet d’inspiration.

Concours ok1R_5    Concours ok1R_4

Le seul hic, c’est que la trame de mon tissus est lâche…en fait le tissu s’accroche partout, même l’aiguille faisait des trous…honnêtement je ne savais pas trop s’il y avait une manière de coudre ce type de tissus. Je pense donc qu’il ne va pas avoir une longue durée de vie.

Concours okR_1

Concours ok1R_2

La jupe.

Comme le haut était bleu, j’ai choisis de faire la jupe en rouge (logique). Pour cela j’ai pris un patron que je voulais depuis un bout de temps, la Kelly skirt de Megan Nielsen. Très simple, avec les boutons devant, qui selon moi, pouvait bien correspondre à l’esprit « vie à la campagne en Suède ».
La réalisation était simple, même en anglais, avec les images on comprend bien les techniques de réalisation. Mon seul regret, c’est que je n’avais pas pensé que le pli à l’arrière allait encore plus mettre en valeur mon popotin…chose dont je me serais bien passée! Et puis comme mon tissus est assez épais, ça n’aide pas….
J’ai aussi un raté, je n’ai pas reussi à finir une boutonnière à cause de l’épaisseur du tissus. En haut il n’y a donc qu’un seul bouton au lieu de deux, et je pense par la suite essayer de faire la boutonnière a la main!

Concours ok1R

Voilà toute l’explication pour cet ensemble Carl (Larsson). Ce défi était vraiment agréable et motivant à faire! Toutes comme les autres réalisations que j’ai pu voir sur le site, c’est vraiment intéressant de voir le processus de création des couturières !

 

Concours okR_9

correspondence-1912(1).jpg!Large

T-shirt Mathilde

09MathildeTshirt01bisCe T-shirt est réalisé à partir du patron Mathilde blouse de Tilly and the Buttons.

Comme j’avais déjà réalisé ce patron (ici), j’ai pu plus facilement le réadapter.

©LinstantCMathildeTshirt03Au final, j’ai donc rallongé de quelques centimètres le tout et j’ai transformé les manches ballons en manches…T-shirt ! J’ai aussi modifié les plis.

J’ai encore beaucoup de mal à choisir le tissus adapté : celui ci se froisse et est trop « carton ».

©LinstantCMathildeTshirt04©LinstantCMathildeTshirt05

Là ou je suis le plus ravie c’est d’avoir enfin réalisé un projet qui me correspond (enfin un peu plus que les autres).

Je n’ai pas fait tel quel le patron, mais je l’ai adapté à mon goût…Bon même si au final j’ai l’impression que ma mémé pourrait porter ce T-shirt, c’est une petite réussite personnelle d’avoir un peu plus laissé parler mon imagination !

©LinstantCMathildeTshirt02

 

Little pillow

Bonjour,

voici des petits coussins fait maison comme on dit.

Pillow InstantC-1

Cette année, je me suis inscrite à un atelier de sérigraphie, pour découvrir et pour réaliser des petits imprimés sur tissus.

La sérigraphie qu’est ce que c’est ?

C’est tout simplement de l’impression sur un support (papier, textile, bois, etc…) à l’aide d’un écran de soie.

Pour mieux comprendre, voici les principales étapes (avec mes mots, et de façon peu détaillée donc désolé pour les pros) :

1) Tout d’abord, le dessin que l’on veut imprimé doit être reproduit sur une feuille de papier calque (dit typon).

2) Il faut enduire l’écran (donc la toile de soie)  d’une couche de produit photosensible.

3) Lorsque l’émulsion est sèche, on met le typon et par dessus l’écran dans une grosse machine (oui oui, j’ai dit avec mes mots…)

A ce moment là, avec une longue exposition sous une forte lumière, le motif sur le typon va se reproduire sur l’écran.

(Mon moment préféré : il faut rincer l’écran pour que le motif se révèle…et la c’est comme :wahoooo)

4) On peut alors placer l’écran sur le tissus, et à l’aide d’une raclette étaler l’ancre sur le toile.

Le tissu est alors sérigraphié.

Voici un PDF qui explique beaucoup mieux le concept et les idées : ici

Quelques photos :

IMG_0788

Motif sur calque

IMG_0785

Révélation du motif sur l’écran après le passage en lumière forte

IMG_0786

Étalement de l’encre sur l’écran, le tissu

IMG_0787

Motif après impression sur tissu

IMG_0844

Motifs après impression sur tissu

Donc revenons à nos moutons ou plus précisément nos renards (…)

N’étant pas très douée en dessin, j’ai pris une illustration de renard qu’il y avait par milliers sur pinterest à une époque. Et hop j’ai sérigraphié pour me faire des petits coussins.

 

Pillow InstantC-2

Bon je trouve que c’est ce que j’ai le plus réussi à l’atelier de sérigraphie et je suis contente du rendu.

Au bout d’un an, certains motifs commencent à s’estomper mais ça reste très minime.

La sérigraphie s’est révélée un peu difficile pour moi car il faut être très minutieux, et ça….c’est pas évident pour tout le monde !

En tout cas ce fut une bonne expérience, de comprendre le fonctionnement ( et tout simplement de découvrir une nouvelle activité manuelle) et il me reste encore plein de tissus sérigraphiés à exploiter !

 

Pillow InstantC-3

Pillow InstantC-4Pillow InstantC-5

 

Chardon longue

Bonjour,

 

un petit tour par ici pour présenter une version longue de la jupe Chardon.

 

07Chardonlongue01good

C’est ma deuxième version été de la chardon, mais ma première en longue.

07Chardonlongue03

Au top à réalisé, comme d’habitude.

Je me suis juste un peu plantée sur la longueur. J’ai voulu faire concorder les motifs sur les pans de devant et derrière, chose que j’ai réussi. Mais du coup, la partie de derrière est plus courte. La jupe longue est donc un peu trop courte à mon goût.

 

07Chardonlongue04

Mais bon, le mélange du tissus imprimé (trouvé à lisbonne ) et le patron plus classe je trouve ça chouette. Cela fait élégant mais pas trop classe non plus : je me sens bien dedans. Oui car je commence à me rendre compte que je ne porte pas forcément ce que je fais : soit je  ne suis pas à l’aise, soit cela ne correspond pas tout à fait à mon style vestimentaire. Mais à lire les blogs, je crois que c’est un phénomène normal en commençant la couture !

07Chardonlongue06

 

Pour les photos, on ne perçoit pas bien les plis qui caractérisent la chardon. C’était très difficile à prendre en photo avec le vent ce jour là…

 

07Chardonlongue07

 

Bonne journée ensoleillée….

 

 

 

 

 

La robe Hamburger

Bonjour,

voici la robe plantain que j’ai décidé de nommer la Robe Hamburger :

06RobePlantain01

 

Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que c’est le genre de fringue avec laquelle on peut commander un cheeseburger-salade-tomate-sans oignons-supplément bacon-sauce barbecue-avec frites-et l’addition svp et même pas mal !

Plus concrètement, pour celles qui sont dotées de ce joli petit péché qu’est la gourmandise, c’est la robe idéale : pas de  cran de ceinture à décaler, pas de bouton à déboutonner…

06RobePlantain02

Ca c’était pour la partie fonctionnelle de la robe, non négligeable.

Cette robe provient donc du patron gratuit du T-shirt plantain de deer and Doe (oui encore), modifié dans le tutoriel du blog.

Robe très facile à faire, (une matinée hop hop hop) pour un résultat que j’aime beaucoup. Projet dont j’avais besoin car je galère sur pas mal d’autres.

Bon par contre je ne l’ai pas faite en jersey, donc un peu étroite à enfiler et je n’ai pas mis les coudières.

En fait si, à la base j’ai mis des coudières, très colorées, très funky pour contraster avec les minis pieds de poules de la robe  mais… j’ai fais la bêtise de ne pas coller les coudières symétriquement. J’en avait une qui arrivait devant la manche et non derrière….Après ce grand moment de solitude (ça m’apprendra à vouloir tout faire trop vite), j’ai décidé que non, finalement les coudières c’était franchement pas si terrible que ça.

 

06RobePlantain03

Et je crois avoir mis les manches à l’envers, il y a un côté pour les manches ?!

La Mathilde Blouse

La Mathilde Blouse !

05MathildeBlouse1

 

 

Patron : Mathilde Blouse de Tilly and the Button

Tissu : Coupon Marché Saint Pierre

05MathildeBlouse2

Ce patron est très chouette, avec peu de détails, pas compliqué à réaliser, il est très beau.

J’y ai donc fait mon premier passepoil, qui est un peu tordu, mes premiers petits plissés sur le côté et surtout ma première grande boutonnière dans le dos.

05MathildeBlouse4

Je n’ai pas eu des difficultés particulières et surtout j’ai appris plein de choses mais je trouve qu’elle ne tombe pas assez bas.

05MathildeBlouse6

De plus, ce patron peut être réalisé de façon très différentes. Je compte bien le refaire dans un style assez différent, avec un tissus transparent au col (plastron?), sans manche ballon, avec deux tissus imprimés différents…bref pleins de possibilités.

05MathildeBlouse7


Snood GraphiK

Bonjour,

voilà un moment que je n’ai pas mis les pieds ici, faute de temps.

J’avais tout plein d’idées pour ce blog (tuto?) mais je pense que cela va venir petit à petit.

D’autant plus qu’en ce moment, je me concentre sur la réalisation de poches passepoilées. J’ai beaucoup de mal mais j’espère pouvoir montrer cette nouvelle réalisation bientôt ici.

Heureusement il me reste au fond du placard des photos des anciennes réalisations. (Toujours de la même cession photo).

 

Image

Voici un petit snood tout simple.

J’avais acheté le tissu il y a deux ans au stand Anna Ka Bazaar lors d’un salon.

Image

C’est très simple à faire, deux rectangles et hop, (Bon d’accord je suis toute de même allé voir un tuto sur le net), en tout cas efficace lorsque l’on débute.

Image

Je l’aime beaucoup, je le met très souvent, je l’adore. Et puis il est unique.

On me demande souvent à quoi ça sert (oui il est un peu large et donc ne protège pas trop du froid), qu’est ce que ce machin coloré…mais c’est MON machin coloré !

 

Image

Projet : Snood Graphik

Tissu : Anna Ka Bazaar

La mini, mini, mini, jupe…

Bonsoir,

alors ce soir je présente la mini jupe Livie de république du Chiffon.

Image

Chouette patron, gratuit, et facile à faire.

Par contre mon tissu (qui est un beau cadeau) ne met finalement pas en valeur la forme de la jupe.

Mais je ne savais pas comment l’associé avec un autre tissu car il est déjà bien chargé.

Mais bon je trouvais ce tissu très très beau et je le trouvais parfait pour une jupe.

Image

 

Ah oui je l’ai doublée pour que ça fasse plus jolie mais du coup ça glisse…donc elle à tendance à remonter à l’intérieur.

(Comme si elle n’était pas assez courte)

 

ImageImage

Le seule Hic de cette jupe c’est que je ne la porte pas (une fois tout de même pour me donner bonne conscience…).

Et oui c’est bien sympa sur la photo, mais dans la vraie vie j’assume pas trop, je porte rarement aussi court.

Mais c’est un super patron pour le personnes qui portent des jupes….

(Et pour finir, la superbe photo « je prend la pose pour montrer ma jupe, mais bon tout de même je garde le pieds en dedans parce que c’est classe… »)

Image

Giant Snood

Bonjour,

Voici le snood géant, soit l’écharpe anneau de Phidar. 02Echarpe 1 Elle en à vu passer des saisons, des soirées tricots  avec les coupines tricoteuses et les séries… mais j’ai fini par arriver à bout avant la fin de l’hiver !  Presque en un an je pense. 02Echarpe 2C’est ma première réalisation avec les aiguilles à torsades pour les croisillons, une fois la méthode intégrée dans mon petit cerveau ça se tricote tout seul. Par contre je n’ai pas réalisé la bordure en crochet (je n’ai pas fait connaissance avec Mr Crocher encore, chaque chose en son temps) ce qui rend l’écharpe un peu moins classe.  L’autre défaut aussi, c’est que je trouve l’envers pas très glorieux avec ces petits pattés de laine. 02Echarpe 3 Je l’aime beaucoup, elle tient chaud et est douce : c’est le principal. Ah oui et elles est jolie, tout de même c’est la moindre des choses. Par contre je vous préviens tout de suite, elle ne se porte pas en « bijoux/cache cœur » comme présenté sur le catalogue (n°77 si vous l’avez au fond de votre étagère), dans la vraie vie, en tout cas la mienne, ce n’est pas aussi stylé. 02Echarpe 4

L’instant C…là ou tout commence et la jupe Chardon.

Bonjour,

comme premier article de ce blog, je présente une jupe Chardon de Deer and Doe toute simple.

01 Chardon 1

Elle est en coton noir, dont la touche d’originalité est dans le nœud au dos, fait par un ruban brodé.

01Chardon 2

Je voulais commencer par une patron Deer and Doe car c’est la première marque de patron indépendant  que j’ai découvert lorsque j’ai commencé la couture. Et ce fut une bonne chose car c’est simple à comprendre, à réaliser et agréable à porter.

01Chardon 3

01Chardon 4

C’est ma troisième version de la jupe, donc pas de difficultés particulières en dehors du fait que je n’ai pas mis de thermocollant ( c’est grave Docteur ?).

A vrai dire je suis un peu fâchée avec le thermocollant, je n’arrive pas à m’en servir. Quand je le repasse, il reste systématiquement collé à mon fer (avec qui je suis un peu fâchée aussi)  même si je repasse du bon côté. J’ai l’impression d’être un enfant qui découvre les images autocollantes, qui s’en met partout sur les doigts puis ne peux plus les enlever !

Si si vous voyez très bien ce que je veux dire…